Le meilleur muffin au chocolat

IMG_9995B

Depuis quelques temps, je suis obsédée par les muffins aux chocolat. J’adore leur côté tout rond, leur moelleux, et leurs pépites fondantes…

Mais difficile de trouver LA recette. Celle qui donne des muffins bien gonflés, bien tendres, avec des pépites bien réparties et surtout avec un bon goût de chocolat, bien présent mais pas trop fort.

Dans la quête de cette recette miracle, je me suis arrêtée sur deux recettes, toutes deux présentées comme étant « la recette parfaite ».

Je les ai essayées toutes les deux, dans les mêmes conditions: mêmes moules, mêmes ingrédients, même mode de cuisson (four – chaleur tournante)

Les bases sont proches mais quelques ingrédients diffèrent:

  • la première recette, en bleu, utilise du sucre en poudre alors que la deuxième, en violet, propose du sucre glace
  • les deux recettes indiquent de la levure chimique, mais la première ajoute également un peu de bicarbonate de soude

 

Au niveau des proportions des ingrédients:

  • on trouve un peu plus d’ingrédients « solides » dans la première : un peu plus de farine et de chocolat en poudre pour un peu moins de lait
  • pour les matières grasses, la première indique 3 oeufs contre seulement 2 pour la deuxième, mais cette dernière demande plus de beurre (200g contre 150g)
  • les quantités de sucre sont proches: seulement 10g de plus pour les violets, et la quantité de pépites est identique

 

Enfin, le principal point de divergence est la température de cuisson : 30 minutes pour les deux fournées, mais à 190° pour la première et à 160° pour la deuxième.

 

J’ai utilisé un moule de chez Ikea que je testais pour la première fois. Il donne des gâteaux tout en hauteur, c’est assez bizarre mais cela m’a fait beaucoup rire quand j’ai démoulé les muffins !

 

Voici le résultat de ces essais…

 

1ere recette (bleu) :

 

IMG_9964B IMG_9968B

IMG_9983B

 

D’aspect, j’ai été très contente en les sortant du four: j’avais bien rempli les moules et ils n’ont pas débordés, ils ont gonflés sans trop s’affaisser. Par contre, la température assez élevée a formé une croûte qui a craquée en fin de cuisson et la plupart sont donc « penchés » et pas ronds.

Après dégustation, j’ai trouvé la texture très aérée mais sèche. Le goût était pas mal bien qu’un peu fade, comme s’ils manquaient de sucre.

 

 

2eme recette (violet) :

 

IMG_9981B

IMG_9984BIMG_9982B

 

Alors là, la sortie du four a été moins réjouissante ! J’ai rempli les moules exactement de la même façon que les premiers (3-4mm du bord) et ceux-ci se sont complètement étalés. Heureusement après les avoir laissé bien refroidir j’ai réussi à les démouler en les faisant pivoter doucement. Ils ressemblaient à des champignons tout plats…

Cela dit, ils se sont révélés plus bons que beaux. Beaucoup de moelleux et un goût chocolaté bien dosé.

 

En bref,

Pour les premiers

Points forts :

  • Une pâte qui a bien levée à la cuisson et qui n’est pas retombée
  • Une texture très aérée et un décollage facile des caissettes en papier

Points faibles :

  • Une croûte épaisse sur le dessus et qui a éclatée
  • Un goût très sec et un peu fade

 

Pour les deuxièmes

Points forts :

  • Une texture moelleuse
  • Un goût très agréable

Points faibles :

  • Mauvaise tenue à la cuisson
  • Une pâte un peu compacte, difficile à décoller

 

Après avoir testé  ces deux recettes, je pense essayer de faire un mixte afin de garder le meilleur des deux. C’est la première fois que j’utilisais du bicarbonate de soude et je pense que c’est ce qui a permis aux muffins bleus d’être aussi gonflés et aérés. En revanche la température de cuisson, à 190°, me semble beaucoup trop haute. L’utilisation du sucre glace et la cuisson douce à 160°  des violets leur a donnée une croûte beaucoup plus fine et à permis d’obtenir des muffins bien plus moelleux.

Rendez-vous donc dans quelques jours pour tester ce qui sera peut-être enfin LA recette parfaite des muffins au chocolat.

 

IMG_9995BIMG_9994B

Laisser un commentaire