Shampoing solide maison DIY

Toujours en quête d’une nouvelle routine capillaire plus saine, j’ai décidé d’essayer les shampoings solides !

 

Les shampoings solides du commerce

J’ai commencé avec un shampoing solide industriel (mais bio) de la marque « Secret de Provence » pour cheveux normaux. J’en ai été assez satisfaite, il mousse bien, se rince facilement, et les cheveux sont propres et légers après le shampoing. Par contre il n’est pas particulièrement hydratant, et fond relativement vite. Il n’en reste pas moins un très bon shampoings, puisqu’il est composé de 100% d’ingrédients d’origine naturelle et lave parfaitement.

J’ai ensuite testé un savon « SAF » c’est à dire saponifié à froid. Il s’agit d’une méthode de fabrication du savon particulière car elle ne nécessite pas de chauffe, et les qualités des ingrédients sont donc parfaitement conservées, notamment les propriétés hydratantes. L’inconvénient de cette technique, du moins pour le shampoing, c’est quelle utilise de la soude, ce qui rend le ph du savon basique (<7) , tandis que nos cheveux possèdent naturellement un ph acide (>7).
J’étais donc à la fois assez sceptique à cause de cela, et à la fois enthousiasmée par le coté « ingrédients naturels et préservés », car pas de tensio actif agressif dans le savon SAF, c’est la saponine naturelle qui lave et dégraisse le cheveux en douceur. J’ai craqué pour un savon SAF fabriqué dans ma région et vendu en magasin bio de la marque La Savonnerie Bourbonnaise. J’ai choisi celui-ci car il est spécifié dessus que c’est un savon-shampoing, j’espérais donc que le problème « d’incompatibilité de ph » soit rattrapé par le choix des ingrédients entrant dans la formule. Il est vrai que la plupart sont connus pour leur propriétés bénéfiques pour les cheveux : jojoba pour l’hydratation, rhassoul et argile rouge pour dégraisser et embellir. Le problème c’est que ce n’est pas du tout idéal pou les cheveux longs ! En fait le rinçage fait « tomber » les crasses sur les longueurs, et malgré de looongues minutes de rinçage intense, impossible d’enlever tous les résidus. J’ai tenté deux fois, et chaque fois je gardais cette sensation de cheveux gras, et cet aspect plaqué. Ce n’est qu’après, en allant voir sur le site de la marque, que j’ai vu qu’il n’était recommandé que pour les cheveux courts ! Je comprend mieux… Mon chéri, qui a les cheveux plus court, en est lui satisfait, il utilise un peigne sous la douche pour démêler ces cheveux tout en les rinçant pour mieux éliminer les résidus et ses cheveux sont parfaitement propres et brillants comme ça.

 

Ma recette de shampoing solide DIY

J’aurai pu en revenir à mon shampoing en forme de fleur de chez Secret de Provence mais j’aime trop faire les choses moi-même, faire la maxi tambouille avec mes mains pleines de doigts héhé :p Donc je voulais vraiment tenter le shampoing DIY. Je me suis lancée à la recherche d’une recette afin de fabriquer moi-même du shampoing solide ! Je me suis servie de la recette de Lyla comme base.

Voici la recette réalisée pour un pain d’environ 60g :

  • 5g de poudre de shikakai
  • 30g de SCI
  • 10g d’huile de coco
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
  • 5 gouttes d’huille essentielle de menthe
  • 10g d’eau

Le procédé est très simple : Au bain marie, faire chauffer une dizaine de minutes l’eau, l’huile végétale de coco, la poudre de shikakai et la poudre de SCI. Bien mélanger pour obtenir une pate homogène. Hors du feu, ajouter ensuite les huiles essentielles et mélanger. Pressez dans votre main pour former un galet ou bien utilisez un moule en silicone.J’ai évidemment opté pour un moule à cupcake, j’en ai plein mes placards. Laissez sécher 12h dans le moule, puis encore 12 à 24h après démoulage afin d’obtenir un savon bien sec.

Le choix des ingrédients :
Ce savon-shampoing est principalement composé de SCI. Mékèsseucé ? Le SCi ou Sodium Cocoyl Isethionate est un tensio actif dérivé de l’huile de coco, qui se présente sous forme de poudre blanche. Il apporte la solidité et surtout le pouvoir moussant et nettoyant du shampoing. C’est un des tensio actif les plus doux pour la peau !
La poudre de shikakai, dont je vous parle ici est une poudre ayurvédique (issue de la médecine indienne) qui apporte elle aussi un pouvoir nettoyant, ainsi que beaucoup de brillance et de force aux cheveux.
L’huile de coco quant à elle apporte le soin et l’hydratation, elle rend les cheveux magnifiquement doux…
Enfin j’ai choisi l’huile essentielle d’Ylang ylang pour encore plus de brillance, et l’huile essentielle de menthe pour ses vertus rafraîchissante.

Mon avis

Cette recette est vraiment simplissime ! Le savon mousse hyper bien, il suffit de le frotter directement sur ses cheveux mouillés, de bien masser avec les doigts, et de rincer ! Le rinçage se fait sans difficulté, et ne laisse aucun résidus. Le cheveux sont parfaitement légers, propres, brillants et doux, que du bonheur ! Le pain ne fond pas trop vite, cela fait 1 mois 1/2 que je l’utilise et je pense pouvoir l’utiliser encore au moins 3 semaines, à raison de 2 à 3 shampoings par semaine.
Je note tout de même un point négatif : mon cuir chevelu me démange depuis un mois environ… J’ai toujours été assez sensible à ce niveau là, et j’avais résolu le problème il y a 3 ans en utilisant régulièrement du Head & Shoulders anti démangeaison, diablement efficace puisque du jour au lendemain je ne me suis plus jamais gratté la tête, en l’utilisant d’abord systématiquement puis une fois de tant en temps. En même temps quand on voit tout ce qu’il y a dedans, c’est la moindre des choses que de tenir ses promesses ! Comme il est désormais pour moi difficilement envisageable de repasser à un shampoing aussi chimique, j’ai cherché un peu sur la blogosphère et j’ai découvert que de nombreuses personnes avaient également ce soucis après une période plus ou moins longue d’utilisation de shampoing au SCI. Je suis tombée sur la blog de Mémé qui a rencontré ce soucis (après 3 ans de SCI !) et qui a résolu le problème simplement en reformulant sa recette avec un taux réduit en SCI. Je pense donc essayé ça dès que j’aurai fini mon savon actuel ! J’utiliserai sans doute de l’huile essentielle d’arbre à thé et de l’huile de ricin pour changer un peu 🙂 Et j’ai également réalisé des savons shampoing SAF à la bière récemment, que je vais bientôt pouvoir utiliser (j’attend la fin de la cure !) et dont je vous donnerai des nouvelles dès que je les aurai testés !

En bref même si on trouve des shampoings solides très agréables dans le commerce, c’est vraiment gratifiant et assez facile de le faire soi-même. En plus c’est économique (les produits en magasin bio ne restent globalement pas donnés !) . Et c’est vraiment amusant ! La recette citée plus haut peut être réalisée en famille car, contrairement à la fabrication d’un savon saponifié à froid, il n’ y a pas de soude et pas de réaction chimique. Lancez-vous !

Laisser un commentaire